blog pre christmas season sale of counterfeits
Des tonnes de contrefaçons saisies en Autriche

Des tonnes de contrefaçons saisies en Autriche

Les douaniers ont saisi à Vienne le plus gros colis de contrefaçons envoyé par fret aérien et jamais intercepté en Autriche. Les contrôleurs ont confisqué plusieurs tonnes de marchandises illégales, que les contrefacteurs voulaient faire passer.



Peu avant les ventes de Noël 2019, les douaniers ont réussi la plus grosse saisie de colis envoyé par fret aérien en Autriche, à l'aéroport de Vienne Schwechat. Au total, six tonnes de contrefaçons, dont les versions originales représentent une valeur d'env. 5,2 millions d'euros, ont été interceptées mi-novembre - juste à temps avant que les plagiats ne puissent être vendus sur les marchés de l'Avent dans toute l'Autriche.

Il s'agissait d'environ 30 000 imitations de vêtements. Par le biais de voies de transport complexes, les contrefacteurs avaient tenté de faire passer les produits illégaux sous le nez des autorités : une entreprise de négoce américaine achetait les marchandises auprès d'un fournisseur turc. Celui-ci avait acquis les articles auprès de plusieurs producteurs chinois. Ensuite les contrefaçons étaient d'abord transportées de Chine au Vietnam. De là, elles étaient expédiées en Turquie, puis poursuivaient leur chemin vers Vienne, où elles devaient être distribuées dans toute l'Autriche.

En savoir plus

Plus de 50 marques concernées

Selon le Ministère autrichien des finances (BMF), les marchandises confisquées représenteraient même au niveau européen l'un des plus gros colis par fret aérien jamais saisi. Les contrefaçons portaient atteinte aux droits de plus de 50 marques, dont des noms connus comme Adidas, Nike, Louis Vuitton et Gucci. Comme l'indique l'administration des douanes autrichiennes, le nombre de saisies de contrefaçons augmente chaque année considérablement juste avant Noël. L'EUIPO estime les pertes annuelles sur les ventes de vêtements et chaussures à 587 millions d'euros rien qu'en Autriche ; tous secteurs confondus les contrefaçons sont à l'origine de manques à gagner annuels d'environ 60 milliards d'euros dans toute l'UE, comme le signale l'EUIPO dans son dernier rapport d'état sur les infractions à la propriété intellectuelle

Auteur: Emilie Bargueno, International Product Manager chez tesa scribos

 

En savoir plus

Vous avez des questions ou des suggestions sur le sujet ? Contactez-nous !

Par e-mail yourproductstalk@tesa-scribos.com ou par téléphone au +33 (0) 9 80 09 04 37

Articles recommandés