tesa scribos blog counterfeit clothes zeized in the US
Des plagiats venant d'Europe découverts par les douanes aux USA

Des plagiats venant d'Europe découverts par les douanes aux USA

Les douaniers américains de Philadelphie ont découvert des milliers de contrefaçons dans deux colis express en provenance de Turquie. Les marchandises illégales, des articles textiles et de droguerie, représenteraient une valeur de plusieurs centaines de milliers d'euros.



La saisie constitue la deuxième découverte récente de ce type

Auteur: Emilie Bargueno, International Product Manager chez tesa scribos

En une seule journée, les contrôleurs des douanes américaines, les United States Customs and Border Protection (CBP), ont saisi deux colis express dans lesquels les contrefacteurs voulaient introduire des milliers de plagiats aux États-Unis. Les colis, adressés à des destinataires en Pennsylvanie et dans l'Illinois, ont attiré l'attention des douaniers par la mauvaise qualité de l'emballage et des marchandises. Lors de l'inspection, ils ont finalement découvert de grandes quantités de contrefaçons d'articles textiles et de droguerie.

La valeur totale des versions originales s'élèverait à près de 330 000 dollars US (environ 290 000 euros). Les contrefaçons textiles imitaient par exemple des vêtements, des chaussures et des accessoires de marques de luxe connues comme Burberry, Chanel, Gucci et Louis Vuitton, dont les versions originales représenteraient une valeur d'environ 317 000 dollars américains (soit env. 280 000 euros). En outre, les enquêteurs ont saisi environ 1500 contrefaçons de têtes de brosses à dents de la marque Oral-B, d'une valeur originale de plus de 12 000 dollars US (soit environ 11 000 euros).

Pour la suite du contrôle des colis, les contrôleurs douaniers ont coopéré avec les experts du CBP Center of Excellence and Expertise pour les produits de consommation et la distribution de masse à Atlanta. « Les officiers des douanes et les garde-frontières tombent sur des contrefaçons de biens de consommation très divers, comme ces produits qui enfreignent les droits des marques, et nous continuons à travailler avec nos partenaires dans le domaine de la sécurité du commerce et des consommateurs pour identifier et saisir les contrefaçons », a commenté Anne Maricich, Acting Director of Field Operations du CBP.

La saisie des produits d'hygiène constitue la deuxième découverte récente de ce type ; en novembre déjà, les enquêteurs étaient tombés sur plus de 20 000 imitations de têtes de brosses à dents dans un colis en provenance de Chine.

En savoir plus

Vous avez des questions ou des suggestions sur le sujet ? Contactez-nous !

Par e-mail 
yourproductstalk@tesa-scribos.com ou par téléphone au +33 (0) 9 80 09 04 37.​​​

Articles recommandés