ts_Blog_Weniger_Zollbeschlagnahmung_Header
Baisse des contrefaçons saisies par les douanes françaises

Baisse des contrefaçons saisies par les douanes françaises

En France, le nombre de contrefaçons saisies par les douanes a diminué de plus d'un tiers l'année dernière, selon le bilan actuel des autorités françaises. Pour l'association économique Unifab, il y a de quoi s'inquiéter.



Cette baisse ne doit pas être un soulagement - bien au contraire

Auteur: Marlene Ende, International Product & Market Manager chez tesa scribos

En 2018, les douaniers français ont retiré de la circulation environ 5,4 millions de contrefaçons au total, comme l'indique le bilan des douanes françaises 2018, publié récemment. Ceci correspond à une baisse des saisies de produits piratés de plus d'un tiers (35,7 %) par rapport à 2017. L'année dernière, les autorités avaient intercepté env. 8,4 millions d'articles, soit près de 3 millions de plus. Il s'agit là d'une tendance inquiétante, comme le souligne l'Union des Fabricants (Unifab) : « L'Unifab s'inquiète de cette forte baisse, alors que les faux produits envahissent le quotidien des consommateurs. »

Pour les propriétaires des marques, cette diminution ne signifie pas qu'ils peuvent être moins vigilants – le nombre de procédures engagées pour suspicion de contrefaçon reste identique, selon l'Unifab. D'après l'association, cette tendance à la baisse s'explique par un changement des pratiques de vente des contrefacteurs. En effet, il est devenu plus facile d'écouler les produits illégaux grâce à la vente en ligne - car la vente, mais aussi la livraison, se font directement auprès du client final, ce qui complique le travail des autorités. Les douanes ne sont plus en mesure de contrôler l'ensemble des envois par la Poste.

C'est pourquoi l'Unifab demande au gouvernement de prendre plus de mesures de sensibilisation du public. Les contrefaçons vendues sur Internet « vous appâtent avec la photo d'un produit authentique, un prix approchant du prix normal, et vous livrent une pâle copie, pouvant mettre en danger votre santé et votre sécurité », déclare Christian Peugeot, Président de l'Unifab.

Cette tendance négative est particulièrement évidente dans les saisies de contrefaçons d'accessoires électroniques et informatiques : dans ce domaine, plus d'un million d'imitations illégales ont été saisies en 2017, contre seulement 250 000 en 2018. Les contrefaçons de vêtements et accessoires interceptées ont également diminué de plus de la moitié.

En savoir plus

Sources

Direction générale des douanes et droits indirects, Union des Fabricants

En savoir plus

Vous avez des questions ou des suggestions sur le sujet ? Contactez-nous !

Par e-mail
yourproductstalk@tesa-scribos.com ou par téléphone au +33 (0) 9 80 09 04 37.