tesa scribos blog south africa seizure
Afrique du Sud : saisie de contrefaçons à destination de l'Europe

Afrique du Sud : saisie de contrefaçons à destination de l'Europe

Au cours de plusieurs actions, les enquêteurs sud-africains ont lutté efficacement contre les contrefacteurs. Lors d'interventions à Port Elizabeth, Durban et au Cap, les contrôleurs ont saisi des milliers de plagiats. Certains étaient destinés à être transportés vers l'Europe.



Saisie de contrefaçons pour une valeur de 3 millions d'euros

Auteur: Emilie Bargueno, International Product Manager chez tesa scribos

Les contrôleurs du South African Police Service (SAPS) ont récemment réalisé plusieurs exploits dans la lutte anti-contrefaçon : dans un cas d'envergure particulière, les agents de l'unité de police Sea Border du SAPS ont arrêté fin juin, dans le port de marchandises Ngqura à Port Elizabeth, un container de bateau qui transportait environ 60 000 plagiats présumés. Selon le SAPS, les contrefaçons d'une valeur d'environ trois millions d'euros (soit 46 millions de rands sud-africains) devaient être transportées d'Afrique du Sud vers le Royaume-Uni. D'après les informations du SAPS, les agents ont saisi plus de 50 000 imitations présumées de stylos de marque, ainsi que des milliers d'accessoires de luxe. Ils ont également retiré de la circulation environ 7000 lunettes de soleil et autour de 1400 montres, ainsi que des centaines de ceintures, sacs à dos et sacs à main. Les marques concernées étaient notamment des fabricants de renommée internationale, comme Gucci, Swiss Gear et Tommy Hilfiger.

Plus à l'Est, dans la grande ville sud-africaine de Durban, les enquêteurs ont également confisqué, au cours de plusieurs descentes, des contrefaçons de vêtements de marque pour une valeur estimée pouvant atteindre 1,6 million d'euros (25 millions de rands sud-africains). D'après les rapports des médias, lors d'actions communes avec les polices locales, les agents du SAPS ont saisi des chaussures, des vestes, des pantalons de survêtement et des sacs, qui enfreignent notamment les droits de protection de marques internationales comme Adidas et Nike.

Dans un troisième cas, les contrôleurs ont mis la main sur plus de 700 contrefaçons de téléphones mobiles et d'accessoires électroniques de différents fabricants, qui, d'après le SAPS, étaient en route pour Le Cap dans une voiture. Entre autres, les agents ont intercepté des imitations de batteries, écouteurs et chargeurs ; d'après le rapport, la valeur des marchandises confisquées s'élève à environ 32 000 euros (soit 500 000 rands sud-africains). Deux suspects ont été arrêtés. « Les contrefaçons représentent un sérieux risque pour l'économie du pays », a commenté le Major Gen Andre Swart, Acting Provincial Commissioner du SAPS. Swart a également souligné la responsabilité des consommateurs dans la lutte anti-contrefaçon : « La population est expressément appelée à s'abstenir d'acheter des marchandises contrefaites et à signaler tout comportement suspect à la police. »

En savoir plus

Vous avez des questions ou des suggestions sur le sujet ? Contactez-nous !

Par e-mail
yourproductstalk@tesa-scribos.com ou par téléphone au +33 (0) 9 80 09 04 37.

Articles recommandés