Protéger sa marque en 7 étapes

Protéger sa marque en 7 étapes

De nombreux fabricants pensent qu’introduire une solution de protection des produits et des marques est un projet gigantesque. Pourtant ces sept étapes suffisent à la création d’un concept de protection efficace.



Comment aborder le projet de « protection des produits et des marques » ?

Auteur : Volker Hahn, Directeur Marketing International chez tesa scribos

Les contrefaçons, le marché gris, la fraude à la garantie et le vol mettent en danger aussi bien les consommateurs que les entreprises. Selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) et l’EUIPO (Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle) environ 2,5 % de toutes les importations dans le monde sont des contrefaçons, ce qui correspond à 500 milliards d’euros par an.
Les propriétaires de marque concernés peuvent activement protéger leurs clients et leur entreprise en mettant en place une solution de sécurité fiable. Adopter un concept de sécurité peut au début sembler coûteux en temps et en argent et pourtant, seulement sept étapes suffisent à la mise en place d’un concept de sécurité efficace.

Nous avons créé ci-dessous une liste, à l’attention des propriétaires de marque regroupant les sept étapes d’une protection des produits et des marques fiable et efficace. Un guide détaillé est disponible au téléchargement à la fin de l’article.

En savoir plus

Check list pour les propriétaires de marques : protéger sa marque en 7 étapes

tesa SE
Sept étapes suffisent à la création d’un concept de protection efficace.
Étape 1 : Identifier le problème actuel

Les propriétaires de marques doivent examiner leurs marchés en collaboration avec leurs employés afin d’identifier les défis actuels. Y a-t-il par exemple en circulation des contrefaçons ou des marchandises issues du marché gris ?

Étape 2 : Sélection du fournisseur de solutions

Le fournisseur de solutions doit être en mesure de traiter les problèmes identifiés. D’autres critères entrent en compte : il doit notamment proposer des technologies développées par ses soins, non disponibles sur le marché.

Étape 3 : Sélection du produit à protéger

Dans cette étape, le propriétaire de marque détermine ce qui doit être protégé. La solution de sécurité doit être intégrée seulement sur certains produits ou sur l’ensemble de la gamme ?

Étape 4 : Définition et création de la solution de sécurité

La solution de sécurité est développée en collaboration avec le fournisseur de solutions. Divers critères comptent, par ex. : contre quelles problématiques faut-il lutter ? Quel groupe-cible vérifie le marquage de sécurité ? Un contrôle en ligne des produits doit-il être possible sur smartphone ?

Étape 5 : Intégration de la solution dans les processus existants

Le fournisseur et le propriétaire de marque travaillent en étroite collaboration pour garantir une intégration en douceur dans les processus de production et logistiques existants. Un usage efficace du temps et des coûts est décisif.

Étape 6 : Lancement sur le marché et communication active

Pour maximiser l’effet protecteur de la solution de sécurité, tous les groupes cibles préalablement définis doivent être bien informés. Différents modes de communication s’avèreront adéquats, comme un site Internet, des affiches, des mailings et des flyers.

Étape 7 : Validation du concept de sécurité

Une fois la solution de sécurité mise en place, elle doit constamment être évaluée. D’éventuelles modifications seront apportées sur la base des résultats. Celles-ci incluent également les nouvelles générations de produits du fournisseur de solution, qui doivent être transmises au propriétaire de la marque.

En savoir plus
Vous avez des questions ou des suggestions sur le sujet ? Contactez-nous !

Par e-mail [brandprotection@tesa-scribos.com] ou par téléphone au +33 (0) 9 80 09 04 37.

En savoir plus

Téléchargements