Hologrammes : un marquage de sécurité ? Ce que vous devez observer !

Hologrammes : un marquage de sécurité ? Ce que vous devez observer !

Avant d’utiliser les hologrammes pour protéger vos produits de la contrefaçon, des aspects importants sont à prendre en compte - nous vous expliquons lesquels.



Les hologrammes imprimés ne sont pas nécessairement des marquages de sécurité

Auteur : Dr Steffen Scheibenstock, International Product- & Market Manager chez tesa scribos
En savoir plus
tesa SE
Alibaba Search result.JPG

On trouve des hologrammes partout : sous forme d’effet comique sur des cartes postales et des jouets, mais aussi sur les billets de banque, les cartes de crédit ou sur des produits coûteux provenant par ex. de l'électronique grand public. Dans ce cas, les hologrammes ont pour fonction d’identifier des produits comme étant des originaux, afin que les consommateurs les distinguent des contrefaçons. Mais pour ce faire, certains aspects sont à prendre en compte.

L’holographie imprimée est une technologie en vente libre sur le marché, proposée par un grand nombre de fournisseurs. Il est même très simple d’acquérir à bas prix des hologrammes individuels sur des plate-formes de vente en ligne comme ebay et Alibaba. En effectuant une recherche avec le mot-clé « security hologram », on obtient 41 000 résultats sur Alibaba (déc. 2016).

Les contrefacteurs s’en sont déjà beaucoup servi par le passé et ils ne se contentaient pas d'imiter le produit original, mais aussi son hologramme, à l’aide de la technologie disponible. Les identifications sécurisées produites grâce à ces technologies facilement accessibles ne sont donc pas recommandées.

Dans le pire des cas, les propriétaires de marques gaspillent leur temps et leur argent. Car les contrefacteurs arrivent à trouver preneurs : ils imitent les prétendus hologrammes de sécurité et les apposent sur leurs contrefaçons. Les consommateurs sont rassurés, mais ils achètent un produit falsifié. Le propriétaire de la marque assume les pertes financières.

En savoir plus

Les caractéristiques faciles à repérer et qui se distinguent clairement des technologies en vente libre sont de bons marquages d’originalité

Le fournisseur choisi doit avoir développé lui-même ses marquages de protection anti-contrefaçon. Ils doivent reposer sur une technologie présentant des dispositifs de sécurité non disponibles sur le marché. Ce n’est généralement pas le cas des simples hologrammes imprimés. Le fournisseur de solution doit livrer les marquages de manière strictement limitée et traçable, aux producteurs autorisés de la marque. C’est le seul moyen de garantir que les contrefacteurs ne pourront acheter nulle part les identifications, ni les reproduire. Les clients peuvent reconnaître les produits originaux identifiés, qui se distinguent des contrefaçons. Les propriétaires de marques parviennent ainsi à protéger leurs clients et leur entreprise.
En savoir plus
Vous avez des questions ou des suggestions sur le sujet ? Contactez-nous !

Par e-mail [brandprotection@tesa-scribos.com] ou par téléphone au +33 (0) 9 80 09 04 37.

En savoir plus