Les Matrix-Codes de données n'offrent pas une protection fiable contre les contrefaçons

L'UE a déclaré la guerre aux contrefaçons, en raison de l'augmentation du nombre de produits de contrefaçon en Europe – accompagnés bien souvent de risque pour la santé des consommateurs. L'UE estime que l'obligation d'étiquetage et les “track & systèmes” de traçage constituent la solution à ce problème. Mais cela est insuffisant. L'industrie automobile des pièces de rechange l'a déjà reconnu et s'est décidée en faveur de preuves physiques.



Topic: industry

L'UE se concentre actuellement sur l'industrie pharmaceutique. En février 2011, le Parlement Européen a voté une nouvelle loi visant à protéger les citoyens de l'UE contre les médicaments contrefaits.

Les 2D-Matrix-Codes sur l'emballage doivent permettent de tracer chaque médicament – du fabricant via le réseau de distribution étendu jusqu'aux pharmacies et finalement aux patients. Le gouvernement turc prévoit des mesures similaires pour l'industrie alimentaire. Et pourtant aucune de ces mesures n'est suffisante. Après tout, un Matrix-Code imprimé, comme d'autres technologies répandues sur le marché (par ex. les hologrammes), ne fournit pas une protection suffisante contre les contrefaçons. En Turquie, la solution récemment introduite dans l'UE, a échoué dans l'industrie pharmaceutique exactement pour cette raison. Les moyens d'identification ont été copiés et reproduits des milliers de fois. C'est possible dans le cas des Matrix-Codes ou de simples hologrammes sans effort technique majeur. Même la vérification en ligne ne fournit pas une protection immédiate ; elle se contente de contrôler si le code entré coïncide avec le code original et s'il a été entré auparavant. Les contrefacteurs scannent tout simplement les codes d'emballages individuels palette par palette à l'intérieur de la chaîne logistique puis les réimpriment autant de fois qu'ils le souhaitent. Le code entré en premier lieu par un consommateur décide par la suite du code que le système indique comme étant le code original – le code réimprimé sur la contrefaçon ou le code original sur le produit d'origine.

Une protection vraiment efficace contre les contrefaçons est la combinaison de codes uniques pour chaque article ainsi qu'une forme physique de preuve intégrée dans l'étiquette. Les fabricants de pièces de rechange leaders en Europe l'ont reconnu il y a bien longtemps et se sont regroupés pour former l'initiative “ Manufacturers against Product Piracy” (MAPP = Fabricants luttant contre le piratage de produits). Ils ont développé leur propre norme d'étiquetage des pièces de rechange automobiles – le code MAPP. De nombreuses marques l'appuient avec des solutions de sécurité fournies par tesa scribos – basées sur des preuves physiques, un obstacle que les contrefacteurs doivent encore surmonter. La norme MAPP permet aux produits d'être tracés à travers toute la chaîne logistique. C'est également le cas chez Continental Teves. Cette entreprise est l'un des fabricants du marché d'après-vente automobile leader dans le monde et protège ses marques internationales avec le code MAPP, affiché alphanumériquement sur chaque produit et en tant que code barres 2D. Le code MAPP garantit l'identification logique de composants uniques, mais le point faible du système à code est que l'étiquette contient elle-même le code. Pour la protéger contre les manipulations frauduleuses, l'étiquette et aussi l'emballage sont en outre sécurisés au moyen d'une preuve physique sous la forme du tesa Holospot®.

tesa Holospot® stocke des informations sur un chiffre à différents niveaux visibles et invisibles. L'authenticité peut être vérifiée par toutes les parties impliquées dans la chaîne de distribution y compris la production, la logistique, les douanes, les revendeurs et les clients finaux. Les chiffres sur le tesa Holospot® correspondent aux quatre derniers chiffres du code MAPP. Cela assure à l'utilisateur que le Holospot® et l'emballage vont de paire.

La fonction de vérification en ligne fournit une meilleure garantie de l'authenticité. Avec tesa® connect & check, tesa scribos a récemment aussi lancé l'option de mettre en œuvre une authentification à étapes multiples ou par SMS qui non seulement vérifie le code mais aussi le dispositif de sécurité du Holospot®.

Une protection cohérente contre les contrefaçons résident principalement dans la preuve de l'authenticité fondée sur un code physiquement sécurisé, mais ce n'est pas tout. L'emballage doit être compris dans le système, en particulier pour éviter que l'emballage d'origine ne soit réutilisé illégalement pour distribuer et vendre des produits de contrefaçon. De nombreuses marques du marché de l'après-vente se fient ainsi à la preuve de la première ouverture avec tesa® SecuritySeals. Ce scellé de sécurité spécial révèle instantanément et irréversiblement toute tentative d'ouverture ou de manipulation frauduleuse sur les produits, prévenant ainsi efficacement le commerce de marchés parallèles et la réutilisation des emballages.
En savoir plus

Press Downloads

Here you can add all documents and media files to the download cart at once. (Zip File)

Images

tesa Holospot® 1/5 mit Barcode und/oder Seriennummer

File type
image
File size
1,4 MB
Télécharger

tesa Holospot® 1/5 avec codes barres

File type
image
File size
1,4 MB
Dimensions
2200x2200
Copyright status
This media asset may only be used for editorial purposes, a commercial use is excluded. All tesa media assets that are reproduced for editorial purposes must bear the copyright notice "© tesa SE. All rights reserved". An electronic processing is only permitted with the prior consent of tesa SE. May be reproduced freely. We ask for a copy.